5 filtres Photoshop qui feront de vous un meilleur Digital Artist

Bon, assumons complètement ce titre clickbait… Oui certains filtres Photoshop peuvent vous aider à créer de plus belles images. Mais pas du tout dans le sens que vous pensez !

Les filtres et plugins que je souhaite vous partager ne sont pas là comme « cache-misère », mais plutôt comme une aide vous permettant de ne plus faire certaines erreurs ou de vous aider en simplifiant certains process.

Bref, l’idée n’est pas ici que Photoshop peigne à votre place (je vous rappelle d’ailleurs que j’avais déjà fait une vidéo sur le sujet), mais plutôt que Photoshop soit un assistant, qui vous permettra de créer de plus belles images, souvent en vous montrant une version modifiée de votre dessin, qui mettra en avant ses erreurs et vous permettra donc de le corriger afin d’améliorer votre dessin.

1.La fenêtre de recul

Commençons par le commencement. Si vous avez déjà regardé quelques timelapses sur ma chaîne Youtube, vous savez que j’utilise cette technique constamment.
Celle que j’appelle la « fenêtre de recul » est en fait une simple copie de votre dessin, que vous afficherez en plus petit.

Lorsque vous travaillez en traditionnel, il est très vivement conseillé de prendre de temps en temps quelques secondes pour regarder son dessin de loin (c’est d’ailleurs pour cela qu’on a tendance à peindre debout, afin de pouvoir plus rapidement reculer).
Le but ? Prendre du recul sur son dessin, et vérifiez qu’il est lisible de loin.

Regardez ces deux images… à vrai dire cette image UNIQUE affichée à deux tailles différentes. Comme vous pouvez facilement l’observer, notre œil voit soit le portrait d’Einstein, soit celui de Marilyne Monroe… et pourtant, on ne peut pas dire qu’ils se ressemblent vraiment. Je rappelle que c’est exactement la même image ! Si vous avez un doute, observez l’image la plus grande et reculez de quelques mètres pour découvrir Marilyn 🙂

Utiliser cette fenêtre de recul vous permet donc de vous assurer que votre dessin se lise aussi bien de près que de loin.

Comment afficher la « fenêtre de recul » ?
  1. Allez dans Fenêtre
  2. Réorganiser > Nouvelle Fenêtre pour [nom de votre .psd]

Pour afficher vos fenêtres côtes à côtes :

  1. Allez dans Fenêtre
  2. Réorganiser > 2 vignettes verticales

La symétrie horizontale/verticale

Un peu dans le même ordre d’idées que la fenêtre de recul, une symétrie horizontale (et même verticale) vous permet de voir votre dessin avec un œil nouveau.

Je suis sûre que vous avez déjà dû rencontrer le problème de vouloir inverser un portrait et de vous rendre compte que votre portrait était mieux dans le sens original.

Utiliser régulièrement la symétrie pendant que vous dessinez vous permettra de corriger ces potentielles erreurs. Pensez donc à l’utiliser de temps en temps !

Comment faire une symétrie d’une image ?

Vous pouvez suivre la méthode suivante :

  1. Ctrl + Alt + Shift + E (ou Cmd + Alt + Shit + E sur Mac) afin de créer un nouveau calque comprenant votre dessin
  2. Édition > Transformation > Symétrie Horizontale/Verticale

ou télécharger mon script Photoshop vous permettant de faire la même chose en un clic !

2. Le filtre « isohélie »

Un de mes chouchous et le moins connu ! Le filtre isohélie baisse le nombre de couleurs affichées sur votre dessin. Par conséquence, il vous affiche une version « simplifiée » de votre dessin.
J’utilise énormément ce filtre pour vérifier que mes valeurs et couleurs soient lisible lorsque je fais des illustrations.
Si vous appliquez ce filtre à votre digital painting et qu’on ne comprend que très peu l’image, c’est que vous devez retravailler vos valeurs, et même votre composition !

Ce filtre est extrêmement utile en début de painting. Il vous empêche notamment d’aller trop vite dans le détail alors que vous n’avez pas encore placé vos masses importantes. Alors pensez à l’utiliser assez rapidement.

Comment utiliser le filtre « isohélie » ?

Ce filtre est aussi disponible dans mon pack des 5 scripts Photoshop à télécharger ici !

3. L’option règle des tiers de l’outil recadrage

En parlant de recadrage, un outil TRÈS utile est l’outil recadrage. Très utile pour recadrer certes… mais aussi pour vérifier votre composition.
Vous avez le choix entre plusieurs aides : la règle des tiers,  le nombre d’or ou la spirale d’or étant le plus utilisés. Ces repères sont extrêmement pratiques pour vérifier que votre composition suit les simples règles de compositions.

Comment utiliser l’outil recadrage et enclencher l’option règle des tiers :

BONUS : En bonus, si vous souhaitez « étirer » votre dessin afin de corriger sa composition pour qu’il suive les règles fondamentales de composition, vous pouvez cocher la case “Contenu prix en compte“.


Cette option « comblera » les trous créés lorsque vous étirerez votre dessin.
(Si vous avez regardé ma vidéo « Quand Photoshop peint presque à votre place », cela revient à utiliser l’option “Échelle basée sur le contenus”.)

Vous l’aurez compris, ces filtres ne sont pas là pour embellir vos dessins, ou pour améliorer artificiellement vos images. Mais plus comme un support lors de leur création.
C’est d’ailleurs à mon avis en ce sens que Photoshop devrait être utilisé : nous aider à nous surpasser et exploiter totalement notre potentiel plutôt que de « cacher » nos lacunes.

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    16
    Partages
  • 15
  •  
  • 1

Comments

  1. Le titre m’a fait peur !!! Mais l’article est très bon ! Merci pour ce partage, qui va me faire gagner beaucoup de temps. Je n’avais pas vu la vidéo, je dois ajouter du fond perdu pour une impression sur 42 illustrations et je pense que la technique “contenu pris en compte” va me sauver quelques heures de travail !! Merci 😉

    1. Author

      Huhu, j’avoue c’était fait exprès. Contenu pris en compte c’est vraiment la vie 😀

Laisser un commentaire