Le métier de Character Designer

Cet article fera partie d’un dossier plus important concernant le Character Design et la création de personnage dans sa globalité. N’oubliez pas de liker la page Facebook pour être tenu au courant de la mise en ligne des nouveaux articles à ce sujet !

Le character design, ou « création de personnage » est une étape importante lors de la création d’une illustration et est même considéré comme étant un métier à part entière dans des secteurs tels que le Jeu Vidéo ou le Dessin Animé.

Que vous soyez débutant ou que vous soyez vous-même professionnel, prenons quelques minutes pour décrire le rôle de ce métier et les qualités requises pour devenir character design.

Qu’est-ce qu’un character designer ?

Un character designer se charge de mettre en forme de manière visuelles les personnages d’une série, d’un jeu vidéo, d’une BD, d’un dessin animé, d’un film, etc…
Son rôle est particulièrement important afin que le spectateur/joueur/lecteur s’identifie aux personnages.
Souvent dirigé par un scénariste avec qui il est en étroite communication, il essaiera au mieux de faire passer visuellement plusieurs informations nécessaires à la compréhension de l’histoire dans sa globalité.

En clair, le character designer va proposer un visage (mais aussi un corps, des vêtements et accessoires) à des personnages qui ne sont pour l’instant qu’une « simple » description.

On appelle character design, la recherche visuelle de personnages. Cela peut-être sous plusieurs formes : de simples rapides croquis, des illustrations plus poussées, ou sous la forme d’un turn afin qu’un artiste 3D puisse passer à la phase de modélisation par exemple.

Les 5 qualités principales d’un character designer

Par conséquent, le métier de character designer réclame plusieurs qualités. On pourrait croire que la première qualité requise est une très grande connaissance de l’anatomie. Il est vrai que connaître l’anatomie est une base importante à connaître en dessin pour pouvoir exprimer facilement ce qu’on souhaite représenter. Si personne ne comprend votre dessin, il sera difficile pour le scénariste de dire si oui ou non votre dessin correspond à ce qu’il avait en tête.

Cependant, à mon sens, ce n’est pas la qualité première d’un bon character designer. Il suffit de voir le travail de Tim Burton par exemple. Très très loin d’un style réaliste, Tim Burton (réalisateur de « L’étrange Noël de Mr Jack » ou encore d »Edward aux Mains d’argent ») a su s’affranchir de l’anatomie grâce à son style plus que reconnaissable.

Quelques dessins de Tim Burton pour illustrer ce qu’il avait en tête pour ses films

Un character designer n’a pas toujours besoin de faire de beaux dessins. On pourrait dire que le character design est une sous-branche du concept art. L’idée du concept art est de produire des images rapidement et compréhensible pour le reste de l’équipe afin de décider si oui ou non, le style graphique correspond au projet. De propositions en propositions, des décisions sont prises. Et une fois que la direction artistique est validée, les artistes 2D ou 3D peuvent passer en phase de production.

1. Efficacité

Selon moi, la meilleur qualité d’un character designer serait son efficacité.
Plus efficace est le character designer, plus rapide sont les échanges avec les autres membres de l’équipe et plus le projet pourra avancer rapidement.

2. Rapidité

Le dessin ne devrait être ici qu’une écriture. Pas une fin en soit. Il n’y a donc pas besoin de passer trop de temps sur des détails qui n’apporte pas d’information supplémentaire.

3. Réactivité

De manière générale, l’égo ne devrait pas rentrer en ligne de compte en dessin. Si un des membres de l’équipe considère qu’un élément de votre personnage est un mauvais choix : modifiez-le.
Souvent, en tant que dessinateur l’on pense que seul notre « vision d’artiste » importe. Pourtant, un character design ne travaille pas pour produire des images, mais pour créer des personnages. Et il y a fort à parier que ces personnages sont influencés par d’autres paramètres que simplement leur esthétique.
Un character designer, se doit donc d’être à l’écoute des autres membres de l’équipe afin de proposer des personnages qui correspondront au mieux au projet.

4. Imagination

Une autre qualité requise importante : l’imagination. Autrement dit : sa culture visuelle. Ce que j’appelle culture visuelle est une notion plutôt complexe. Disons qu’on pourrait décrire ça par toutes les images mentales qu’on cumule à force de regarder des milliers de vêtements, d’armes, d’accessoires, etc… Cette culture visuelle est souvent spécialisée en fonction des character designers. Il est très difficile d’être bon dans tous les domaines.

A titre informatif, je pense avoir une culture visuelle beaucoup plus importante en vêtement, type de tissus différent et texture qu’en arme de la Seconde Guerre mondiale.

Je pense intimement que plus votre « bibliothèque d’image mentale » sera grande, plus votre imagination sera fournie. Un character designer, se doit donc (comme n’importe quel artiste) d’être observateur.

5. La connaissance des contraintes

Qu’importe le média pour lequel un character designer travaille, créer un personnage impose des contraintes plus ou moins importantes. Il me semble donc important de connaître un minimum les contraintes liés à ce média.
Il y a fort à parier qu’un animateur chez Pixar, n’aura en aucun cas les même contraintes qu’un animateur travaillant pour un studio de Jeu Vidéo.

Pour un projet en réalité augmenté, j’avais plusieurs contraintes.
La première était que le jeu était prévu dans une 3D simple, où il fallait limiter au maximum le nombre de polygones. C’est pourquoi ma proposition première était de créer un personnage possédant une combinaison possédant une silhouette assez simple. La deuxième contrainte était le fait que le jeu se jouait à la première personne : en clair, ce que le joueur verrait le plus souvent serait les mains du personnage, son torse et ses cuisses.
C’est donc sur ces éléments que j’ai ajouté le plus de détail et ai passé le plus de temps

Concept Art VS Illustration Promotionnelle

En dessin animé, il en va de même. Il est important de proposer un personnage pensé en volume afin qu’il soit plus facile à animer. Sans connaissance de cette contrainte, les animateurs devront travailler deux fois plus pour exploiter une proposition faites par le character designer.

En ayant bien connaissance des contraintes de votre médium, vous ne proposerez pas seulement un personnage « beau », mais proposerez aussi un personnage exploitable. LE personnage parfait pour ce projet.

Maintenant que le métier de character design n’a plus de secret pour vous, nous verrons dans le prochain article qu’est-ce qui fait un bon character design. N’oubliez pas de liker la page Facebook du blog pour être tenu au courant de la mise en ligne de l’article, qui devrait arriver la semaine prochaine ! 🙂 En attendant, suivez la chaîne Youtube de prêt, car une vidéo sur « Comment créer un personnage de Jeu Vidéo » devrait tomber sûrement ce weekend !

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment