8 questions à se poser lorsque vous dessinez

Certes on produit différents types de dessins : ceux qu’on fait sur l’instant sans vraiment réfléchir et en suivant notre instinct minutes après minutes et les illustrations mûrement réfléchies en amont.

Pourtant, n’importe quel petit dessin devrait être un minimum réfléchit afin d’être contrôlé. Et un dessin contrôlé est un dessin qui reflète plus clairement la vision de son auteur. : ce que vous voulez exprimer à travers lui.

Par exemple si le but de votre futur dessin est de montrer la puissance d’un héro, il ne suffira pas simplement de dessiner un guerrier grand et musclé munit d’une énorme épée. Il vous faudra utiliser tous les outils que vous permettent le dessin pour appuyer votre propos (cadrage, point de vue, perspective, valeurs etc…)

Voyons donc ensemble 8 questions que vous devriez vous poser lorsque vous dessinez afin de produire des images reflétant plus votre vision.

Recherches préalables pour l’affiche Sector K pour BlackMuffin Studio

1. Mon dessin est-t’il lisible ?

Si personne ne comprend votre illustration, difficile de l’apprécier. Assurez-vous donc d’avoir des silhouettes lisibles et de rajouter du détail si une forme n’est pas compréhensible. J’écrirais bientôt un article sur ce sujet mais en attendant, voici quelques conseils :

  • Pour vos personnages, décollez les bras du tronc
  • Gardez des silhouettes peu détaillés au dernier plan
  • Gardez des silhouettes plus détaillés au premier plan
  • Votre dessin doit être compréhensible même en niveau de gris

2. Ai-je respecté les règles basiques de composition ?

Il existe certaines règles en composition. Elles vous aideront à améliorer la lisibilité de votre image tout en faisant passer certaines émotions grâce au cadrage. Servez-vous en !

3. Les proportions sont-elles vraisemblables ?

« Vraisemblable » ne veut pas nécessairement dire « réaliste » .
Il suffit simplement qu’on y croit. Si votre painting contient un personnage et une porte, vérifiez par exemple que votre porte est bien proportionnelle à votre personnage.

4. La perspective est-elle juste ?

La bête noire de beaucoup de débutants. Moins compliquée qu’il n’y paraît, la perspective est indispensable si vous ne voulez pas qu’on vous dise que votre décor semble « bancal » ou « bizarre ».
Assurez-vous de savoir exactement où sont vos points de fuite ainsi que votre ligne d’horizon. Si vous ne savez pas, il est fort probable que votre dessin finisse bancal.
Une fois bien maîtrisée la perspective peut même vous permettre certaines petites fantaisies narratives.

5. La couleur sert-elle le propos ?

La couleur est un élément important pour faire passer certaines émotions.
Abusez de certaines règles colorimétrique pour appuyer votre propos. Votre illustration n’en finira que plus impactante.

Plan tiré du teaser de Void&Meddler

6. D’où vient la lumière ?

A la manière de la couleur, la lumière est elle aussi importante. Elle vous permet de mettre certains éléments importants en avant et d’en atténuer d’autres dans l’ombre.

Plan iré du teaser de Night Call

7. Mes valeurs sont-elles justes ?

Plus vos valeurs seront juste, plus votre painting sera vraisemblable. Veillez donc à ce qu’elles soient les plus justes possibles. Et servez-vous en pour appuyer votre propos. Par exemple des valeurs peu contrastées auront tendance à donner une impression de brouillard sur un décor. Tandis que des contrastes forts sur une ruelle sombre pourront contribuer à une atmosphère inquiétante.

Commencer un painting en valeur de gris pour le passer en couleur par la suite permet de mieux contrôler ses valeurs.

8. Où est ma mise au point ?

En clair, qu’est-ce qui est net et qu’est-ce qui est flou dans votre image ?
A la manière d’une photographie, vous pouvez consciemment gérer votre mise au point afin de créer par exemple un fond flou qui détachera vos personnages du fond. Utilisez la mise au point pour mettre des éléments en avant plus que d’autres ou donner un aspect plus cinématique à vos images.

Ici, le flou d’arrière-plan contribue à l’atmosphère intimiste et détache les 2 personnages du fond.

9. Quel sentiment doit ressortir de mon illustration ?

Un condensé de tous les points précédents. Est-ce que les choix fait lors des 8 points précédents contribuent au sentiment que vous voulez faire ressortir de votre painting ? Et si oui, n’y a-t’il pas encore un autre moyen pour appuyer mon propos ?

C’est tout pour cette fois, si vous avez d’autres choses auxquelles vous pensez pendant que vous dessinez, pourquoi ne pas en faire profiter la communauté en le partageant dans les commentaires ? 🙂

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

  1. Pingback: Comment dessiner d'après imagination ? | Le Carnet Digital

Leave a Comment